Conférences (du mardi) 2017 - 2018

Référente : Jeanine PÉRINAUD
Adjointe: Alice DOPF
Présentation : Jeanine PÉRINAUD

Ces conférences du mardi se dérouleront à CGR Cinémas (ex Cap' Cinema) salle 1, à 15 heures, durant toute l'année.
Sur présentation de leur carte, l'accès aux salles est réservée aux adhérents à jour de leur cotisation 2017-2018.

Dans leurs diversités, le niveau peut varier et la qualité des conférenciers intervenants être inégale.

 

Programme de janvier à mai 2018

Mardi 09 janvier 2018
Valérie CHANSIGAUD : historienne des sciences et de l’environnement, chercheur au CNRS, Université de Paris VII.
« Impact de l’homme sur l’environnement depuis l’antiquité »
L’histoire de l’expansion sur Terre de l’humanité depuis la préhistoire indique sa formidable capacité à modifier l’environnement. De la disparition de la grande faune de l’âge de glace à la mise en plus d’une économie destructrice à la Renaissance, ce vaste panorama oblige à s’interroger sur les conséquences de la domination de la planète par l’homme, que ce soit sur la biodiversité, sa liberté et son bonheur.

Mardi 16 janvier 2018
Jean-Michel COLIN : docteur cardiologue, chef de service au C.H. de Périgueux de 1967 à 1998, président fondateur du M.N.O.P. (2001-2011), animateur au Jazz club.
« Le jazz en petits comités. Un panorama sur les petites formations de jazz ».
Les petites formations représentent l'aspect le plus courant, en même temps que le plus accessible, de l'expression musicale du jazz. Ces orchestres de 4 à 8 musiciens, composés de 2 sections, l'une mélodique, l'autre rythmique, savent fort bien alterner interventions collectives & solistes, oeuvrant sur des arrangements qui peuvent aller du plus simple au plus sophistiqué.
Le sujet est présenté sous la forme d'un montage filmé, permettant ainsi d'en approcher l'histoire et de voir ou de revoir quelques-unes des plus grandes figures de cette musique.

Mardi 23 janvier 2018
Lucette LAPORTE : professeur de Lettres et Maurice BIRET professeur retraité
« Les Ecoles du Savoir : Ecoles Normales en France et à Périgueux »
Le savoir : une longue enquête qui débute chez les Gaulois, s’illumine avec Charlemagne et éclot au 19ème siècle après bien des combats... Des Druides à Jules Ferry, on arrive à la création des Ecoles Normales qui changent le « visage » de la France.
Une petite incursion locale nous mènera aux Ecoles Normales de Périgueux.
Nous verrons qu’il faudra beaucoup de temps pour admettre que les hommes doivent s’instruire pour mieux maîtriser leur destin et ainsi, être utiles à leur pays.

Mardi 30 janvier 2018
Annick Le GUERER : docteur de l’université de la Sorbonne, anthropologue, philosophe et écrivain.
« Le parfum des origines à nos jours »
Le parfum a été conçu comme la « sueur des Dieux », le « sang du Christ » et il était doté de très grands pouvoirs : sacrés, préventifs, curatifs, magiques et séducteurs. Il a joué dans la vie des humains un rôle protecteur essentiel qui hante encore notre imaginaire. Au fil du temps, il s’est coupé de ses fonctions religieuses et curatives. A partir du XIXème siècle, il a inclus des molécules de synthèse et s’est affirmé comme artistique. Pendant des siècles, de fabrication artisanale, il s’est par la suite industrialisé et dématérialisé (rareté des ingrédients végétaux et rejet des matières animales). Son industrialisation intensive, sa composition essentiellement chimique, les lancements internationaux, l’abaissement des coûts de production, ont considérablement fait évoluer son image. Désincarné, il est devenu un produit abstrait et un objet de marketing. Face à la concentration industrielle et aux stratégies de la grande distribution, de nouvelles voies cherchent à redonner sa richesse créative au parfum et à en faire toujours un objet de rêve.

Mardi 06 février 2018
Yves PEDRONO : docteur en sciences de l’éducation, ancien professeur de philosophie :
« Jacques Tati et les Trente Glorieuses »
Observateur exceptionnel, Tati a, en cinq films, effectué la chronique de l’extraordinaire transformation de la France entre 1945 et 1975. Parti de la description du monde rural traditionnel (Jour de fête) qui disparaît, il présente ensuite un acquis social essentiel, les congés payés (Les vacances de M. Hulot). Viennent alors les effets de l’architecture moderne et la domotique (Mon oncle). L’uniformisation régnant, se développe un penchant pour le tourisme de façade (Play Time), tandis qu’un accessoire, l’automobile, s’impose à tous. Montrant la modernité qui a transformé nos vies, Tati en révèle les limites.

Vacances d'hiver du 11 au 25 Février 2018

Mardi 27 février 2018
Alain REILLES : professeur de mécanique et thermodynamique à la retraite :
« La planète Terre »
Après une cartographie basée sur la géométrie, c’est la physique des XVII et XVIIIème siècles qui permettra de calculer la masse de la terre, de définir son atmosphère, d’obtenir son relief terrestre et marin. Enfin, la vision spatiale et l’informatique seront d’un apport décisif.

Mardi 06 mars 2018
Gilles DELLUC : médecin chef des hôpitaux, docteur en anthropologie et préhistoire avec la collaboration de Brigitte DELLUC, docteur en préhistoire, département de préhistoire du Museum national d’histoire naturelle de Paris :
« Les maladies des hommes préhistoriques du paléolithique »

Mardi 13 mars 2018
Gérard GONFROY : professeur d’ancien français et d’ancien occitan à l’Université de Limoges, spécialiste de l’histoire de la langue française :
« L’orthographe et les Français »
Pourquoi l’orthographe du français est-elle aussi complexe ? Quel rôle socio-culturel joue-t-elle ? Peut-on encore la réformer et doit-on le faire ?

Mardi 20 mars 2018
Gilbert ORIGET, docteur en médecine de la faculté de médecine d’Amiens, spécialisé en gynécologie obstétrique et en procréation médicale assistée. Ancien chef de service au C.H. de Périgueux.
« La procréation médicale assistée »
Après avoir fait l’historique de la P.M.A. nous parlerons de l’insémination artificielle, du don de sperme et d’ovocytes. Puis nous aborderons la fécondation in vitro et la grossesse pour autrui. Nous terminerons par les problèmes éthiques et la législation.

Mardi 27 mars 2018
Dominique ANTERION : historien, conservateur des collections historiques de la monnaie de Paris.
« Du statère à l’euro : deux mille ans de monnaie unique »
La monnaie unique est en perpétuel questionnement. Et si l'on vous disait qu'il en a toujours été ainsi ! Et que l'idée de monnaie unique est presque aussi vieille que l'idée de monnaie elle-même ! Rassurant ou inquiétant ? Eléments de réponses à l'aune d'une histoire ...unique et logique !

Mardi 03 avril 2018
Georges COVI : docteur en biologie, praticien des hôpitaux de C.H.U. Metz-Thionville.
« Etre ou ne pas être... La conscience dans tous ses états »
L’éveil, le sommeil, le coma, les médicaments et les drogues psychotropes comment ça marche ? Vous êtes invités à explorer les méandres les plus secrets de la conscience et à plonger au plus profond de notre inconscient.

Vacances de printemps du 07 au 22 Avril 2018

Mardi 24 avril 2018
Alain PAUL : conservateur honoraire du patrimoine et ancien directeur d’Archives départementales.
« Troubadours en Saintonge »
Une première partie précisera deux notions fondamentales : l’origine sociale des troubadours qui sont souvent confondus avec des saltimbanques et la description de la Saintonge dans son extension territoriale des XIIème et XIIIème siècles avec son rattachement au duché d’Aquitaine.
En seconde partie, dans ce cadre aquitain, seront présentées la vie et des oeuvres des troubadours poitevins célèbres : le duc Guillaume IX, Richard Coeur de Lion et Savary de Mauléon.
La troisième partie sera dévolue aux poètes vraiment saintongeais : Jaufre Rudel, Rigaud de Barbezieux, Renaud de Pons et Jordan Bonel.

Mardi 15 mai 2018
Lucille BOISSEAU-SOWINSKI : maître de conférence à l’Université de Limoges en droit privé (droit animalier et droit de l’environnement).
« La considération juridique de l’animal »
Présentation de l'évolution du droit animalier, de la réification de l'animal à son statut d'être vivant et sensible.